HAPPY GOSPEL EN CONCERT LE 21 JUIN

HAPPY GOSPEL EN CONCERT LE 21 JUIN

Happy Gospel se produira à 18h et 19h dans la Galerie Marchande du Centre Leclerc Saumur le 21 Juin .

Ambiance, rythme et énergie garantis !

Venez nombreux !!


IN TERRA : RECHERCHE DES FIGURANTS

IN TERRA : RECHERCHE DES FIGURANTS

 

 

La comédie musicale In Terra qui aura lieu les 25,26 et 27 Juillet à Fontevraud l’abbaye recherche des figurants :

 

2 gardes :

– 1 entre 50 et 65 ans pour interpréter le chef des gardes

– 1 autre garde, plutôt costaud, entre 25 et 50 ans

 

Les In Terra :

ce sont des familles :

– 2 à 5 hommes (de différents âges entre 20 et 60 ans)

–  2 à 4 femmes  (de différents âges entre 20 et 60 ans)

– 2 à 4 ados à partir de 15 ans.

 

Soient au minimum 8 et au maximum 15 personnages.

Prévoir : 2 à 4 jours de répétitions avec les figurants seuls. Dont 2 jours les 20 et 21 Juillet (toute la journée).

Plus répétitions avec les chanteurs les 22, 23 Juillet en après-midi (14h).

Répétition générale le 24 Juillet  vers 21h avec les décors, lumières, costumes…

 


IN TERRA : SPECTACLE À FONTEVRAUD L’ABBAYE

IN TERRA : SPECTACLE À FONTEVRAUD L’ABBAYE

 

 

Les 25, 26 et 27 Juillet 2019 : une comédie musicale se déroulera dans le Parc sainte Catherine.

In Terra, comédie romantique et futuriste, sera offerte le 25 Juillet à tous les fontevristes.

Les représentations du 26 et 27 juillet seront proposées à tout public avec tarifs d’entrée.

Un petit aperçu du spectacle en suivant ce lien : https://youtu.be/GNoBu9zOrnI

Venez nombreux !

 

 

 

 

 

 

 

 

 


CONFÉRENCE : NATURE EN VILLE

CONFÉRENCE : NATURE EN VILLE

 

Une conférence animée par Arnaud Delacroix sur la biodiversité aura lieu Jeudi 23 Mai à 18h30 au foyer Yves Duteil , place des noyers.

Entrée libre..


UN FILM AMATEUR SUR LE VILLAGE

UN FILM AMATEUR SUR LE VILLAGE

 

Lors de l’Assemblée Générale des Maires de France du Maine et Loire, la commune accueillante a du se présenter.

Des images plutôt qu’un discours : Régine Catin a laissé défiler un petit film amateur et « fait maison » , créé par un de ses adjoints au maire. Ce film propose un petit tour dans Fontevraud l’Abbaye et , s’il ne montre pas tout, il promène le visiteur aux abords et au centre du village et présente quelques caractéristiques de la commune.

Pour la visite du village « Au fil de Fontevraud » : suivez le guide en cliquant ici .


CENTRE ANCIEN PROTÉGÉ

CENTRE ANCIEN PROTÉGÉ

L’Assemblée générale des Maires de France et élus des communautés de communes , Section du Maine et Loire, a eu lieu à l’Abbaye de Fontevraud.

Nombreux furent les élus présents à assister à cette conférence.

 

Bilans moral et financier furent approuvés .

Ce fut l’occasion également pour la commune d’accueillir Christelle Morançais , Présidente de la Région Pays de la Loire , et d’assister ainsi à la signature de la convention Centre Ancien Protégé concernant la municipalité de  Fontevraud l’Abbaye. Cette convention formalise les aides de la Commune et de la Région pouvant être accordées aux administrés souhaitant entamer des travaux de réfection de leur habitation (façade, toiture…).

 


Cérémonie du 74ème anniversaire de la Victoire

Cérémonie du 74ème anniversaire de la Victoire

 

 

La cérémonie du 08 Mai 1945 s’est déroulée devant le monument aux morts en présence des fontevristes, des autorités, des associations d’anciens combattants, des pompiers et des militaires du 2ème RD.

 

              

 

Le Lieutenant Colonel Boireau , chef de corps du 2ème RD, a pu à cette occasion remettre la médaille de la valeur militaire à un ancien « marsouin » pour ses actions aux combats pendant la guerre d’Algérie.

 

 

   

 

Le défilé a parcouru les rues du village en passant par la Maison de retraite et s’est achevé au foyer Yves Duteil où le verre de l’amitié a été offert.

 


Commémoration de Camerone à Fontevraud l’Abbaye

Commémoration de Camerone à Fontevraud l’Abbaye

En mémoire d’un des leurs qui s’est éteint à Fontevraud en 2018, les Anciens Combattants de la Légion Étrangère ont célébré ce 30 avril la bataille de Camerone qui symbolise le sens du devoir et l’héroïsme de ce corps d’élite.

Après une messe organisée pour l’occasion, les anciens combattants et les accompagnants se sont rendus au monument aux morts. La cérémonie fut ponctuée des rituels traditionnels et de l’histoire de Camerone.

Les participants se sont ensuite retrouvés au presbytère devant un verre de l’amitié.

 

 

L’expédition mexicaine

Le combat de Camerone est un épisode de l’expédition du Mexique, décidée par Napoléon III en 1861, en pleine guerre de Sécession américaine, pour contrer l’expansion des États-Unis et leur domination sur tout le continent américain, l’Empereur estimant alors qu’ils menaçaient les intérêts européens, et français particulièrement. Il s’agissait « de marcher sur Mexico, d’y planter hardiment notre drapeau » pour y établir une monarchie, proposée à l’archiduc Maximilien, frère de l’empereur d’Autriche, et acceptée par lui après une longue hésitation.

 

Charge de Maudet. Pierre Bénigni. Source : Musée du Souvenir de la Légion étrangère

Le port de Vera Cruz, dans le golfe du Mexique, et la ville fortifiée de Puebla, protègent alors la route de Mexico. Au début de 1863, le régiment de Légion envoyé au Mexique en renfort des troupes françaises qui s’y trouvent déjà depuis deux ans, reçoit comme mission d’assurer la sécurité des convois de ravitaillement des unités qui assiégent la place.

Intervention de la Légion étrangère

Il s’agit d’une compagnie du régiment étranger commandé par le colonel Jeanningros, basé à Sidi-bel-Abbès en Oranie. Embarqués sur le « Saint-Louis » les légionnaires arrivent dans le port de Veracruz le 26 mars 1863. Les hommes de Jeanningros ont mission de surveiller une partie de la route de Veracruz à Cordoba, le tronçon des  » Terres chaudes », Tegeria-Chiquihuite.

Le 29 avril 1863, Jeanningros apprend qu’un gros convoi emportant trois millions en numéraires, du matériel de siège et des munitions est en route pour Puebla. Le capitaine Danjou, son adjudant-major, le décide à envoyer au-devant du convoi une compagnie. Le 30 avril, le colonel Jeanningros demande à la compagnie du capitaine Danjou de faire une reconnaissance près de Palo Verde, à une dizaine de kilomètres de Camerone. A ce moment, l’ennemi se montre, le combat s’engage.

Le capitaine Danjou. Source : www.legionetrangere.fr

Camerone

Arrivé à la hauteur de l’auberge de Camerone, vaste bâtisse comportant une cour entourée d’un mur de 3 mètres de haut, il décide de s’y retrancher pour fixer l’ennemi. Le capitaine Danjou répond ainsi au militaire mexicain le sommant de se rendre : « Nous avons des cartouches et ne nous rendrons pas ». Puis, levant la main, il jure de se défendre jusqu’à la mort et fit prêter à ses hommes le même serment. Ses soixante hommes résistent à deux mille Mexicains : huit cents cavaliers, mille deux cents fantassins.

A midi, le capitaine Danjou est tué d’une balle en pleine poitrine. Vient le tour du sous-lieutenant Vilain deux heures plus tard qui tombe frappé d’une balle au front. A ce moment, le colonel mexicain réussit à mettre le feu à l’auberge.

Les légionnaires persévèrent, nombre d’entre eux sont tués, si bien qu’à 5 heures, il ne reste que 12 hommes autour du sous-lieutenant Maudet.

 

Le sous-lieutenant Maudet. Source : www.legionetrangere.fr

Les Mexicains vont donner l’assaut général par les brèches qu’ils ont réussi à ouvrir, mais auparavant, le colonel Milan adresse une dernière sommation au sous-lieutenant Maudet.

La bataille terminée, il ne reste que six hommes : le sous-lieutenant Maudet, le caporal Maine, les légionnaires Katau, Wensel, Constantin, Léonhart. Chacun d’eux cependant garde encore une cartouche, et, dans un coin de la cour, le dos au mur, ils font face. Le sous-lieutenant Maudet et deux légionnaires tombent frappés à mort ; Maine et ses deux camarades vont être massacrés quand un officier mexicain se précipite sur eux et les sauve; il leur crie : « Rendez-vous! » – « Nous nous rendrons si vous nous promettez de relever et de soigner nos blessés et si vous nous laissez nos armes ». Leurs baïonnettes restent menaçantes. « On ne refuse rien à des hommes comme vous! » répond l’officier …

Les soixante hommes du capitaine Danjou auront tué 300 soldats mexicains et blessé autant.

Reconnaissance

L’empereur Napoléon III décide que le nom de Camerone sera inscrit sur le drapeau du Régiment Étranger et que, de plus, les noms de Danjou, Vilain et Maudet, seront gravés en lettres d’or sur les murs des Invalides à Paris.

Un monument est élevé en 1892 sur l’emplacement du combat. Il porte l’inscription :  » ILS FURENT ICI MOINS DE SOIXANTE OPPOSÉS A TOUTE UNE ARMÉE SA MASSE LES ÉCRASA LA VIE PLUTÔT QUE LE COURAGE ABANDONNA CES SOLDATS FRANÇAIS LE 30 AVRIL 1863 A LEUR MÉMOIRE LA PATRIE ÉLEVA CE MONUMENT  »

Chaque 30 avril, fête de la Légion, date anniversaire de Camerone, a lieu une cérémonie militaire à Aubagne, au cours de laquelle est lu, devant le front des troupes, le récit de Camerone, dans chaque unité de Légion, où qu’elle se trouve, et quelles que soient les circonstances. A cette occasion, un légionnaire porte sur un coussin la main de bois. Il remonte la voie sacrée qui conduit au monument aux morts rapporté morceau par morceau de Sidi-bel-Abbès.

 


Patrimoine vivant et sonnant à Fontevraud

Patrimoine vivant et sonnant à Fontevraud

A l’occasion du parcours campanaire proposé par l’abbaye de Fontevraud, une cloche de 331 kg et 77 cm de diamètre est née ce Dimanche 21 Avril.

Surnommée Aliènor , elle fut sortie de sa gangue en un après midi ensoleillé , sous les yeux d’une foule importante.

Décorée par les artistes Jules Charbonnnet et Nicolas Barreau, elle a été conçue par Vincent Laumaillé , campaniste et Paul Bergamo , fondeur en collaboration avec Thierry Buron, conservateur du patrimoine.

Ce démoulage a été le clou de l’ouverture de l’exposition de la chambre des cloches qui durera jusqu’au 21 Septembre dans la galerie Renée bourbon mais aussi dans l’abbatiale où l’on redécouvre la cloche qui marquaient les étapes des journées des détenus lors du temps de la Centrale..

 

 

 

Aliénor repartira un temps à la fonderie pour être affinée et reviendra à Fontevraud très vite avant d’être installée dans le beffroi.

D’autres cloches suivront à l’avenir.

De nouvelles voix d’airain retentiront alors pour rythmer le temps et transmettre leurs chants pour les siècles à venir.

     


Communiqué de la préfecture aux administrés Britanniques

Communiqué de la préfecture aux administrés Britanniques

VOUS ÊTES CITOYEN BRITANNIQUE ET VOUS VIVEZ EN FRANCE
DROIT AU SÉJOUR

1/ Dans l’attente du BREXIT
Dans l’attente de la conclusion du BREXIT, vous continuez de bénéficier des règles de circulation et de séjour des citoyens de l’Union et des membres de leur famille.
Vous pouvez résider et travailler en France sans titre de séjour.
Il n’est donc pas obligatoire de faire des démarches administratives en vu d’obtenir prioritairement un titre de séjour pour le moment.
Il n’y a aucune urgence à prendre rendez-vous pour obtenir un titre de séjour.

2/ Après le BREXIT
Vous serez tenu informé, via le site internet de la préfecture, des démarches à effectuer auprès de la préfecture dès que la réglementation aura évolué. http://www.maine-et-loire.gouv.fr/brexit-un-site-pour-anticiper-les-changements-a6246.html

Dans tous les cas, un délai de un an sera accordé à compter de la date de retrait du Royaume-Uni de l’UE pour réaliser les démarches.
Par ailleurs, après le retrait du Royaume-Uni de l’UE, l’ensemble des titres de séjour qui auront été délivrés aux ressortissants britanniques en tant que citoyens UE devront être remplacés.
Plus d’information :
– un site gouvernemental dédié au Brexit : www.brexit.gouv.fr
– le lien du site du ministère de l’intérieur : https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/Leministere-de-l-Interieur-se-prepare-au-Brexit

 

1 / Waiting for BREXIT
Pending the conclusion of BREXIT, you continue to benefit from the rules of movement and residence of Union citizens and their family members.
You can live and work in France without a residence permit.
It is therefore not mandatory to make administrative procedures in order to obtain priority a residence permit for the moment.
There is no urgency to make an appointment to obtain a residence permit.

2 / After the BREXIT
You will be kept informed, by the website of the prefecture, of the steps to be taken with the prefecture as soon as the regulations have evolved. http://www.maine-et-loire.gouv.fr/brexit-un-site-pour-anticiper-les-changements-a6246.html
In any case, a period of one year will be granted from the date of withdrawal of the United Kingdom from the EU to carry out the steps.
After the withdrawal of the United Kingdom from the EU, all residence permits issued to the British as EU citizens will have to be replaced.