Partenariat EDF : Opération de plantation avec les écoles du territoire en forêt de Fontevraud

Partenariat EDF : Opération de plantation avec les écoles du territoire en forêt de Fontevraud

Dans les forêts publiques gérées par l’ONF, les forestiers privilégient dans 80% des cas le principe de la régénération naturelle, plutôt que celui de la plantation. Ces dernières interviennent généralement suite à des situations particulières (incendie, dépérissement, attaque sanitaire, échec de régénération naturelle, etc.). Dans le cadre du partenariat ONF – EDF (Centrale Nucléaire de Chinon) 2020, les forestiers ont  organisé une opération de plantation le vendredi 29 janvier, en forêt de Fontevraud, en compagnie des élèves de CE1 / Ce2 et de CM1/ CM2 de l’école de Fontevraud-L’Abbaye. Ces derniers ont pris activement part à cette action de reboisement en parcelle 96, sur 1.5 hectares en bordure de la route de Couziers. Cette opération fait suite au dépérissement de cette parcelle qui était composée majoritairement de chênes pédonculés et de bouleaux qui ont souffert notamment des canicules successives de ces dernières années.

A la suite de cette situation exceptionnelle qui a entrainé l’exploitation des arbres en place, les forestiers ont alors décidé de diversifier et tester différentes essences forestières sur cette même parcelle, en en sélectionnant plus de 15. Chêne chevelu, Chêne pubescent, Alisier torminal, Cèdre d’Atlas, Merisier commune ou encore Pin noir d’Autriche, pour ne citer que quelques exemples, vont peupler à partir de 2021 ce bout de forêt. Ce mini « laboratoire » forestier permettra ainsi aux forestiers d’observer l’évolution de ces essences, et leur cohabitation, dans le contexte climatique de Fontevraud. En effet, une bonne partie des essences sélectionnées sont méridionales.

Cette opération de partenariat est également complétée par la plantation d’une haie dédiée à favoriser la biodiversité en bordure de parcelle . Pour cela, les forestiers ont commandé en priorité des arbres/arbustes favorisant la présence d’insectes pollinisateurs : Sureau noir, Cornouiller sanguin, Aubépine blanche monogyne, ou encore Fusain d’Europe. Près d’une dizaine d’essences différentes seront plantées. L’introduction de ces arbres/arbustes sera donc source de biodiversité tant par leur présence elle-même que par l’introduction des cortèges d’insectes et d’oiseaux qui leurs sont associés.

 

L’opération de plantation a été présentée aux enfants par les forestiers sur site, vendredi dernier afin de les sensibiliser avant de passer à l’action ! Au total, 1 500 arbres seront plantés par l’ONF et les enfants.