VISITE ASIATIQUE DU PATRIMOINE

VISITE ASIATIQUE DU PATRIMOINE

Réception en mairie par R. Catin, maire et Vice-présidente de la Mission Val de Loire, d’une délégation de chinois en formation pour étudier la gestion du Patrimoine, du paysage et de l’environnement dans un site classé par l’UNESCO.

En présence de délégués de la Mission Val de Loire, de l’association des Biens Français de Patrimoine, de l’Association des Centres Culturels de Rencontre, du Bassin Minier, de l’ICOMOS et de l’abbaye royale de Fontevraud

 

DÉCLARATION SANGLIERS ET PORCS

DÉCLARATION SANGLIERS ET PORCS

La peste porcine africaine (PPA), est une maladie virale contagieuse des porcs et des sangliers, sans danger pour l’Homme mais avec de graves conséquences pour la santé des animaux et l’économie de la filière porcine. La PPA circule dans plusieurs pays européens et a été confirmée en septembre 2018 en Belgique, chez des sangliers sauvages, près de la frontière française. La PPA se transmet par les animaux infectés, les matériels, les véhicules et les personnes ayant été en contact avec des animaux infectés et aussi par les viandes et charcuteries issues d’animaux infectés.
Pour éviter d’introduire la PPA en France et réagir vite en cas de foyer nous vous demandons de :

1. DÉCLARER VOS ANIMAUX
Tout détenteur de porc ou de sanglier (à titre professionnel, de consommation familiale ou d’animal de compagnie) doit déclarer et identifier ses animaux. La déclaration est obligatoire sur l’ensemble du territoire dès 1 seul porc ou sanglier à partir du 1er novembre 2018. La déclaration est à faire auprès de l’EDE (Établissement départemental de l’élevage). ………………………
2. RESPECTER DES MESURES SANITAIRES

Conformément à la réglementation en vigueur • Ne nourrissez pas vos porcs ou sangliers avec des restes de repas • Empêchez tout contact de vos porcs ou sangliers avec des sangliers sauvages (clôtures aux normes, murs, mise en bâtiment…) • N’introduisez pas de porc ou sanglier venant d’un pays infecté* sauf conditions particulières (contacter la DDecPP)
Par ailleurs, les recommandations sont les suivantes • Tout visiteur doit mettre une tenue et des bottes propres et se laver les mains avant d’entrer en contact avec vos animaux • Empêchez tout contact de vos porcs ou sangliers avec des personnes ayant été en contact avec des porcs ou des sangliers de pays infectés (élevage ou chasse) depuis moins de 48 h • Si vous êtes chasseur, n’introduisez strictement aucun matériel de chasse (tenue, bottes, voiture), ni trophée, ni chien de chasse dans l’élevage. Lavez-vous les mains au savon au retour de chasse
3. CONTACTER VOTRE VÉTÉRINAIRE SI VOUS SUSPECTEZ LA MALADIE
Perte d’appétit, fièvre (+ de 40°C), abattement, rougeurs sur la peau notamment sur les oreilles et l’abdomen, ou mortalité anormale Contactez votre vétérinaire au plus vite.
http://agriculture.gouv.fr/peste-porcine-africaine-ppa-agir-pour-prevenir https://www.plateforme-esa.fr * Pays infectés au 20/09/2018 sur le continent européen : Belgique, Hongrie, Estonie, Lituanie, Lettonie, Pologne, République Tchèque, Roumanie, Ukraine, Moldavie, Russie, Sardaigne

 

Cérémonie du 11 Novembre : Commémoration du centenaire de l’Armistice

Cérémonie du 11 Novembre : Commémoration du centenaire de l’Armistice

 

CÉRÉMONIE DU 11 NOVEMBRE

La municipalité de Fontevraud l’Abbaye a l’honneur de vous inviter à la cérémonie commémorative du 11 Novembre qui se déroulera le 11 Novembre 2018.
09h45 Rassemblement devant le monument aux morts, place du 08 Mai 1945
10h00 Cérémonie et dépôt de gerbe
Défilé des troupes
10h45 Rassemblement place des Plantagenets
11h00 Hommage à la fin de la Guerre

La cérémonie sera suivie d’un vin d’honneur au foyer Yves Duteil.
Une exposition sera présentée pendant ce moment convivial.

L’après midi accueillera une conférence sur la présence des Américains en Anjou de 1917 à 1919, proposée par M. Jean Paul Merceron.
15H30 : CONFÉRENCE AU FOYER YVES DUTEIL
LES AMÉRICAINS EN ANJOU 1917-1919
Grâce à des photos soigneusement sélectionnées, inédites pour la plupart, Jean-Paul Merceron présente l’importance de la présence américaine en Anjou et du gigantisme de leur installation à la fin de la Grande Guerre, de juillet 1917 à juillet 1919.
L’armée américaine qui débarque à Saint-Nazaire le 26 juin 1917, arrive avec ses automobiles, ses locomotives, ses chevaux, ses hôpitaux, ses baraques comme ses frigorifiques. Elle installe dans le département, des centres d‘instruction militaire en artillerie, un hôpital, des lignes télégraphiques, des kilomètres de voies ferrées. Une telle logistique bouleverse les habitudes des Angevins.
Cette coexistence de deux années connait des mois de liesse avant l’armistice (concerts, cérémonies civiles et religieuses, compétitions sportives, découverte du basket et du jazz) ; mais sur le chemin du retour, cette présence américaine est moins acceptée (hausse des prix, alcool, prostitution, vitesse excessive des automobiles, dégradation des routes, contrebande sur les stocks).
Cette découverte réciproque, avec ses surprises et parfois incompréhensions sera aussi cohabitation heureuse avec de nombreux mariages ; il donnera un coup d’accélérateur à l’Anjou pour entrer dans le XXe siècle. De la présence d’Harry Truman, futur président des Etats-Unis, à la visite du général en chef John Pershing, la conférence de Jean-Paul Merceron nous montre tout (120 photos environ) sur notre histoire commune jusqu’à ce jour en partie oubliée.
En instruction à Angers et Fontevrault, en soins à Angers, au travail à Baugé, Villebernier et Chemillé, en cantonnement à Cholet et Segré et dans de nombreuses communes, c’est à un choc de civilisations et de culture qu’assisteront les Angevins et leurs visiteurs outre-Atlantique.
Jean Paul Merceron a édité un ouvrage qui s’inscrit dans le cadre des commémorations du Centenaire, et constitue une révélation pour l’histoire de l’Anjou et pour tous ceux qui s’intéressent à l’histoire de leur commune.