Hommage aux morts pour la France dans les combats d’Algérie, Maroc et Tunisie

Hommage aux morts pour la France dans les combats d’Algérie, Maroc et Tunisie

Ce mardi 5 décembre, Régine Catin Maire de Fontevraud l’Abbaye, Patrice VERITE président de la section de l’Union Nationale des Combattants et quelques membres de cette section et du conseil municipal se sont retrouvés devant le monument aux mort. C’était l’occasion de rendre hommage, comme depuis quelques années, aux Morts pour la France pendant la guerre d’Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie.
Pour mémoire, le Décret n° 2003-925 du 26 septembre 2003 institue une journée nationale d’hommage aux « morts pour la France » pendant la guerre d’Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie, le 5 décembre de chaque année.
Ces conflits d’Afrique du Nord en quelques chiffres
Il est très difficile de trouver des chiffres très convergents selon les sources consultées. Cependant ce bilan se veut être le plus objectif possible.
Algérie
Pertes militaires : 27 500 tués et 1 millier de disparus
Civils français : 2 800 tués et 900 disparus puis 2 300 disparus après le cessez-le-feu du 19 mars 1962 (dont la moitié sont officiellement décédés)
Harkis après le cessez-le-feu : environ 60 000 tués
Population algérienne : 250 à 300 000 tués
Maroc et Tunisie : globalement quelques milliers de morts